Pack de 2 maillots rétro NAPLES 1988 MARADONA

Référence : C88NAPpack

138 118

Guide des tailles

Comment mesurer

Effacer

Description

  • Pack de 2 maillots rétro NAPLES 1988 MARADONA : 61 ans que la ville de Naples attendait ça. Depuis sa fondation en 1926, jamais le Napoli n’était parvenu à remporter le titre de champion d’Italie. Laissant cet honneur aux grandes puissances du Nord. Et puis, lors de l’été 1984, un petit génie répondant au nom de Diego Armando Maradona débarque au pied du Vésuve. Et le 10 mai 1987, le rêve de tout un peuple se réalise : grâce à un nul 1-1 contre la Fiorentina, le Napoli remporte enfin son premier Scudetto. Et pour que le plaisir soit double, cette même saison, les Partenopei raflent aussi la Coupe d’Italie. Ainsi, lors de l’exercice 1987-88, le Napoli arbore fièrement, et pour la première fois, ce Scudetto tricolore sur son maillot bleu au mythique sponsor Buitoni. Et forcément, dans les gradins du San Paolo, c’est le numéro 10 de leur Diego chéri que tous les Napolitains endossent.
  • Pack de 2 maillots rétro NAPLES 1988 MARADONA 100% polyester

En savoir plus avec SoFoot :

Quand Maradona a failli signer à l’OM

Il n’aurait pas été dépaysé.

Dans un entretien à paraître ce mardi dans France Football, Diego Maradona est revenu sur son presque transfert à Marseille à l’aube de la saison 1989-1990 : « Les dirigeants de Marseille m’ont contacté et m’ont proposé de doubler mon salaire. J’évoluais alors à Naples et le président Corrado Ferlaino m’avait dit que, si on décrochait la Coupe d’Europe (la Coupe de l’UEFA remportée face à Stuttgart, N.D.L.R.), il me laisserait partir » , a expliqué El Pibe de Oro.

L’ancien international argentin a par la suite développé les raisons du refus du président napolitain : « Bernard Tapie et Michel Hidalgo sont même venus me voir jusqu’en Italie pour me faire une proposition et pour qu’on en discute tous ensemble. Une fois que je suis retourné à Naples, j’ai dit à Ferlaino : “Merci président pour toutes ces belles années, je m’en vais.” À ce moment-là, il a commencé à faire l’idiot, comme s’il ne comprenait pas, et il a fait marche arrière. Fin de l’histoire. »

Informations complémentaires

Tailles

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,